Endettement de la Chine

Posted on

La Banque mondiale, a annoncé dans son rapport que la dette publique de la Chine s’élève à quelques 3 000 milliards de dollars au moment où le déficit du budgétaire ne dépasse pas les 2%. D’un autre côté le Fonds Monétaire International, estime que la dette chinoise constitue 45 % du PIB ce qui reste fort raisonnable par rapport à d’autres pays développés.

Cependant, ces chiffres sont contestés, car les spécialistes surtout au regard du fait que la croissance se base principalement sur les investissements dans l’infrastructure et l’immobilier.

L’endettement des régions chinoises

Les régions chinoises envoient pratiquement l’ensemble de leurs rentrées à Pékin et pour subvenir à leurs besoins...



en financement elles sont obligées d’emprunter de façon illicite auprès des institutions financières privées.

Jiangsu : cette région a emprunté près de 42 milliards d’euros à des financiers gris contre des taux d’intérêt trop élevés, la raison c’est la faillite de son vaisseau amiral et le quasi-arrêt de la construction sur ses chantiers navals

Guangdong : La province a emprunté d’importantes sommes pour financer son infrastructure en gageant des terrains.

Zhejiang : Une province dite riche, mais qui ne cesse d’emprunter pour financer aéroport, hôpitaux et autres investissements publics.

L’endettement des villes chinoises

Les chiffres officiels estiment que les dettes des provinces et des municipalités sont de 1 300 milliards d’euros représentant 27% du PIB. Or le rapport édité par le Bureau National d’Audit annonce qu’ils seraient sous-estimés de 422 milliards d’euros. Parmi les villes les plus endettées :

Shanghai : L’une des villes qui compte sur les recettes issues des infrastructures pour rembourser les dettes contractées et qui gage une partie de ses terrains. Or le prix du mètre carré s’est effondré de 41% en une année.

Shenzhen : L’une des villes où l’endettement progresse rapidement, mettant en péril les finances de la commune. Surtout que la croissance et l’investissement reposent sur l’emprunt.

Actuellement le gouvernement chinois essaie de rompre avec la dépendance vis-à-vis de l’emprunt en gageant le foncier de la ville en encourageant les provinces et les villes notamment de Guangdong, du Zhejiang, de Shanghai et de Shenzhen à émettre des obligations.

L’endettement des particuliers en Chine

Si jusqu’au là on reprochait à la Chine son taux d’épargne trop élevé, depuis quelque temps les ménages chinois empruntent de plus en plus pour acquérir des biens à la consommation ou des logements dont les prix suivent une tendance haussière. La valeur des crédits octroyés aux ménages chinois a atteint 850 milliards d’euros dont une grande partie revient au crédit immobilier, cependant il n’y a pas lieu de s’inquiéter vu que l’emprunt des particuliers ne constitue qu’un tiers des dépôts et de ce fait ils demeurent parfaitement solvables.

Pour conclure, il faut dire que pour le moment ce sont les banques chinoises qui assument l’essentiel de l’endettement, des établissements assez solides pour assurer cette mission, et puis la Chine est l’un des rares pays qui ont une dépendance minime vis-à-vis des capitaux étrangers. Ceci dit, une certaine opacité entoure la valeur exacte des dettes contractées et c’est pour cette raison que la Chine essaie d’améliorer la transparence de sa dette et évincer le recours aux financiers gris.

Consulter l’endettement dans d’autres pays :

Allemagne
Canada
Espagne
France
Grèce
Hongrie
Italie
Japon
Maroc
Royaume-Uni
Sénégal

Photo par Christina B Castro (Creative Commons)

One Reply to “Endettement de la Chine”

  1. Fraichement débarqué de Chine, j’y ai fait forture en exploitant une main d’oeuvre qualifiée et bon marchée. Les chinois sont vraiment des travailleurs dociles. Certes, ils vont s’endetter pour s’acheter le dernier iPhone, mais ils vont parrallèlement bosser littéralement comme des chiens pour se le payer ensuite. La vie est belle au pays du capitalsime levant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *