Endettement de la Hongrie

Posted on

La Hongrie est l’un des pays européens, qui a souffert de la crise en enregistrant un niveau d’endettement très important et dont l’économie locale est incapable d’assumer les retombées notamment financières, surtout qu’une grande partie de la dette est due à des banques étrangères.

L’endettement du pays

La Hongrie connait un taux d’endettement très élevé aussi bien au niveau du privé que du public, et la situation ne risque pas de s’améliorer au regard de vulnérabilité de son système financier et bancaire. Au total le pays a une dette s’élevant à quelque 140 milliards d’euros dont 15,5 milliards d’euros, soit 18% de son produit intérieur brut, doivent...



être remboursés annuellement, alors que 120 milliards de la dette sont dus à des banques étrangères notamment autrichiennes et italiennes.

L’endettement des régions

  • Miskolc : une région qui a investi dans l’infrastructure et qui a requis des fonds importants à cet effet. C’est l’une des zones qui ont sollicité quelque 400 millions d’euros de fonds communautaires pour assurer leur développement.
  • Szeged : l’une des zones les plus peuplées, et qui a enregistré depuis 2007 un niveau d’endettement très important. Et c’est également l’une des régions qui ont eu recours aux fonds communautaires.

Les villes les plus endettées de Hongrie

Plusieurs villes hongroises sont fortement endettées, parmi lesquelles on compte :

  • Budapest : C’est la ville la plus peuplée du pays et qui s’est engagée dans d’importants projets notamment pour devenir un pôle très imminent dans les technologies de l’information et de la communication. À cet effet, elle a engagé d’importantes dépenses, alors qu’elle ne disposait pas des fonds nécessaires ce qui l’a engagé dans une série d’endettement quasi permanente.
  • Györ : Cette commune a décidé de devenir une plateforme de l’industrie de l’automobile et pour s’y préparer elle a investi des sommes astronomiques pour disposer de l’infrastructure nécessaire.
  • Debrecen : La troisième plus importante ville du pays s’est orientée vers les biotechnologies et sciences de la vie. Ce qui a requis la mobilisation des montants importants issus d’emprunts en devises étrangères, ce qui a mis la ville dans situation déficitaire.

L’endettement des particuliers

Un tiers des ménages hongrois sont à l’agonie ! La raison c’est qu’ils ont contracté des emprunts en monnaies étrangères notamment en francs suisses et avec l’appréciation de cette devise par rapport au forint, ils trouvent de plus en plus de difficulté à honorer leurs dettes. Pour avoir une idée plus précise de la crise, il faut revenir sur la dette hypothécaire moyenne par ménage qui s’élève à 6600 milliards de forints soit quel que 30 000 euros, au moment où le salaire moyen par ménage est de 450 euros, quant à la charge mensuelle de l’emprunt est de 320 euros, ce qui la rend difficile voire impossible à supporter pour la majorité des ménages.

La Hongrie se trouve dans une situation critique que ce soit par rapport à la dette des particuliers ou la dette publique, et ce, principalement dû à l’emprunt en devise étrangère. Et pour redresser les choses, le gouvernement propose des remboursements à taux de change fixe préférentiel.

Consulter l’endettement dans d’autres pays :

Allemagne
Canada
Chine
Espagne
France
Grèce
Italie
Japon
Maroc
Royaume-Uni
Sénégal

Photo par CafeCredit.com (Creative Commons)

One Reply to “Endettement de la Hongrie”

  1. La Hongrie est véritablement un superbe pays, dommage que ses habitants soient si endettés. Certainement ils ne sont pas capables de contrôler leur égo quand vient le temps d’être et d’agir en humain responsable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *