Racheter ses crédits de surendettement

Posted on

Il est souvent difficile de sortir d’une situation de surendettement. Pour faire face à cela, il est souvent plus adéquat d’opter pour le rachat de crédit pour surendettement.

Principe du rachat de crédit pour surendettement

Choisir le rachat de crédit pour surendettement est intéressant quand le taux négocié durant le premier crédit ne se montre plus avantageux ou que les taux proposés actuellement sont plus bas. En général, cette technique consiste à regrouper tous les crédits en un seul. Et c’est auprès de l’organisme qui fera le rachat qu’on doit s’acquitter de ces mensualités. Pour réaliser un rachat...



de crédit, il faut fournir à l’organisme tous les éléments nécessaires qui lui permettent de connaître l’origine du surendettement.

Avantages et inconvénients du rachat de crédit pour surendettement

En termes d’avantages, le rachat de crédit permet de réduire le taux d’endettement grâce à un allègement des mensualités. Les banques ou organismes prêteurs qui proposent le rachat offrent souvent des taux plus avantageux. Cette technique est aussi plus souple au niveau des mensualités. Effectivement, les mensualités sont rassemblées en une seule et elle est recalculée selon les revenus du ménage. Grâce à cette méthode, on peut conserver nos biens avant une saisie de non-remboursement de traites. On conserve également le chéquier et la carte bancaire. Le rachat de crédit permet d’éviter le recours à l’administration. Et il est possible de faire d’autres emprunts afin de réaliser des projets complémentaires.

Cela dit, même si le rachat de crédit permet d’alléger les mensualités, le crédit global reste souvent plus élevé. Effectivement, les mensualités sont réduites, mais la durée pour l’acquittement est souvent allongée. Pour bénéficier des meilleures offres, on est obligé de consulter plusieurs banques ou organismes, ce qui peut demander beaucoup de temps.

Conditions pour un rachat de crédit

Les conditions exigées par l’organisme sont généralement semblables à celles de tout autre crédit. L’emprunteur doit aussi présenter son engagement vis-à-vis de cet organisme. Dans ce sens, il lui est nécessaire de fournir certaines preuves de solvabilité comme les relevés de compte, les bulletins de salaire, etc. Le demandeur ne doit être fiché au FICP ou au FCC. Dans certaines situations, les banques ou les organismes peuvent accepter que l’emprunteur soit fiché au FICP, mais il ne doit alors pas être fiché au FCC.

Certaines garanties relatives au rachat de crédit, comme l’assurance décès/invalidité, sont aussi indispensables. À souligner que l’âge entre aussi en compte pour pouvoir bénéficier d’un rachat de crédit. Pour la majorité des banques et organismes, le demandeur ne doit pas être âgé de plus de 75 ans en fin de crédit.

Différentes pages à consulter :

Surendettement professionnel
Témoignage sortie du surendettement
Planifier une sortie du surendettement
Changement surendettement avec la Loi Lagarde
Bâtir un dossier surendettement recevable
Passer devant la comission surendettement
Aides financières pour surendettement
Conseils pour éviter le surendettement
L’économie de l’endettement

Photo par CafeCredit.com (Creative Commons)

One Reply to “Racheter ses crédits de surendettement”

  1. De regrouper dans un seul crédit, je n’y croyais pas, mais maintenant c’est chose presque faite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *